Call for Papers : “Mouseion Special Issue: Death of a Gadfly: An Interdisciplinary Examination of the Trial and Death of Socrates”

///Call for Papers : “Mouseion Special Issue: Death of a Gadfly: An Interdisciplinary Examination of the Trial and Death of Socrates”

Call for Papers : “Mouseion Special Issue: Death of a Gadfly: An Interdisciplinary Examination of the Trial and Death of Socrates”

On behalf of John Harris

http://philevents.org/event/show/20986

Mouseion: Journal of the Classical Association of Canada is pleased to announce a Call For Papers for an upcoming Special Issue, Death of a Gadfly: An Interdisciplinary Examination of the Trial and Execution of Socrates, guest-edited by John Harris (Associate Professor, History and Classics, University of Alberta) and Kathrin Koslicki (Professor and Tier 1 Canada Research Chair, Philosophy, University of Alberta).

Many questions persist today concerning the circumstances surrounding Socrates’ trial and execution as well as his life and the substance of his philosophical views.  How and why was Socrates brought to trial?  Why did the Athenian jurors, who were after all members of the world’s first democracy, find him guilty?  Were the official charges against Socrates in fact trumped up?  Was the real motivation behind his conviction political?  Why did Socrates refuse to accept the opportunity to escape execution and instead submit to a verdict which both he and his friends thought unjust?  Would we not expect Socrates of all people to refuse to carry out a legal injunction which he considered immoral?
In a time when the continued importance of the humanities within the academy is constantly under attack, it is especially crucial to convey to those working outside of our own specialties that engagement with a momentous historical event –even one that took place in ancient Athens over two thousand years ago– can nevertheless have an immeasurable impact on how we interpret and react to urgent challenges facing citizens of democratic societies today.  The enigmatic and controversial figure of Socrates provides the perfect foil through which we can evaluate how individuals perceived as subversive and potentially threatening (e.g., for moral, religious, political or cultural reasons) have been, and ought to be, treated by their respective communities, especially when these communities pride themselves on their alleged adherence to democratic principles. To appreciate the contemporary relevance of Socrates’ trial and execution, it is useful to compare his treatment at the hands of the Athenians to interestingly similar recent incidents which particularly resonate with us (e.g., the assassinations of Dr. Martin Luther King and Malcolm X or the recent controversy involving Edward Snowden).
This proposed volume intends to explore these and other questions connected to Socrates’ trial and execution.  Our topic invites aninterdisciplinary approach, since an informed evaluation of whether the Athenians were justified in their condemnation of Socrates requires not only an examination of Socrates’ alleged philosophical position, but also an appreciation of his historical, political and cultural milieu.  To this end, we welcome article submissions from scholars working in a variety of disciplines, including (but not limited to) Classics, History, Philosophy, Political Science, and Religious Studies, who can contribute to an interdisciplinary examination of Socrates’ trial and execution.

Submission Instructions.  The submission deadline is December 31, 2016.  Authors are requested to submit their papers according to the following guidelines.  Papers must be (1) less than 7500 words long (excluding notes and references) and prepared for anonymous refereeing; (2) in pdf file format; (3) sent as an email attachment to the email addresses given below; (4) the subject line of the submission email should include the key-phrase “Socrates Volume Submission”; (5) the submission should include a cover page with a return email address, the author’s name, affiliation, paper title, and short abstract.  All submissions will receive email confirmation of receipt.  If your submission does not soon result in such an email confirmation, please send an inquiry to the guest-editors.  For additional detailed submission guidelines, please consult the “Notes to Contributors” at http://www.mun.ca/mouseion/Submissions/.  All submissions and correspondence concerning this Special Issue should be directed to the guest-editors, John Harris and Kathrin Koslicki atjpharris@ualberta.ca and kathrin.koslicki@ualberta.ca.

Aims of the JournalMouseion aims to be a distinctively comprehensive Canadian journal of Classical Studies, publishing articles and reviews in both French and English. One issue annually is normally devoted to archaeological topics, including field reports, finds analysis, and the history of art in antiquity. The other two issues welcome work in all areas of interest to scholars; this includes both traditional and innovative research in philology, history, philosophy, pedagogy, and reception studies, as well as original work in and translations into Greek and Latin.

****

 

Mouseion: journal de la Société canadienne des études classiques a le plaisir d’annoncer un appel à communications pour une édition spéciale intitulée « La mort d’un taon : une enquête interdisciplinaire sur le procès et l’exécution de Socrate », édité par John Harris, professeur agrégé dans le département d’histoire et d’études classiques, Université de l’Alberta et Kathrin Koslicki, professeur et chaire de recherche du Canada de niveau 1 dans le département de philosophie, Université de l’Alberta.
De nombreuses questions persistent aujourd’hui concernant les circonstances entourant le procès et l’exécution de Socrate ainsi que sa vie et ses conceptions philosophiques. Pourquoi et comment Socrate a-t-il été conduit au tribunal? Pourquoi les membres du tribunal athéniens, membres de la première démocratie du monde, l’ont-il condamné? Les accusations officielles contre Socrate étaient-elles fabriquées? La véritable motivation sous-jacente à sa condamnation était-elle politique? Pourquoi Socrate a-t-il refusé d’échapper à son exécution et s’est-il soumis à un verdict que ses amis ainsi que lui-même trouvaient injuste? Ne devrions-nous pas attendre de Socrate, de toutes personnes, de refuser de procéder à une injonction légale qu’il considère immoral?
A une époque où l’importance des sciences humaines au sein de l’Académie est continuellement sous attaque, il est particulièrement crucial de communiquer aux ceux et celles qui travaillent en dehors de nos propres spécialités que l’engagement avec un grand évènement historique – même s’il a été produit à Athènes il y a plus de deux mille ans – peut influencer infiniment la façon dont nous interprétons et réagissons aux défis urgents auxquels sont confrontés les citoyens et citoyennes des sociétés démocratiques contemporaines. La personnalité énigmatique et controversée de Socrate nous donne un faire-valoir extraordinaire par lequel nous pouvons évaluer comment des individus perçus comme subversifs et potentiellement menaçants (par ex. pour des raisons morales, religieuses, politiques ou culturelles) ont été traités et auraient dû être traités, par leur communautés respectives, surtout lorsque celles-ci s’enorgueillissent d’une prétendue adhésion aux principes démocratiques. Pour apprécier la pertinence contemporaine du procès et de l’exécution de Socrate, il est utile de comparer son traitement par les Athéniens avec des événements récents d’une similarité intéressante qui trouve un écho chez nous (comme par ex. les assassinats de Martin Luther King et Malcolm X ou bien la controverse toute récente concernant Edward Snowden).
Ce volume proposé vise à explorer ces questions et d’autres liées au procès et à  l’exécution de Socrate. Notre sujet invite à une approcheinterdisciplinaire puisqu’une évaluation informée de la question visant à déterminer si les Athéniens étaient justifiés dans leur condamnation de Socrate exige non seulement un examen de la prétendue position philosophique de Socrate, mais aussi une appréciation de son milieu historique, politique et culturel. A cette fin nous invitons des propositions d’articles de chercheurs travaillant dans une variété de disciplines, y compris mais non limité aux études classiques, à l’histoire, la philosophie, les sciences politiques et les études religieuses, qui peuvent contribuer à un examen interdisciplinaire du procès et de l’exécution de Socrate.
Instructions pour la présentation de soumission. La date limite de soumission est fixée au 31 décembre 2016. Les chercheur(e)s sont invité(e)s à soumettre une proposition selon les indications suivantes. Les propositions doivent être (1) de moins de 7500 mots (excluant des notes et références) et préparés pour arbitrage anonyme; (2) au format pdf; (3) envoyées par courriel comme pièce jointe; (4) avoir l’expression-clé « Socrates Volume Submission » indiqué dans la ligne objet; (5) y compris une page de couverture avec votre courriel, votre nom, votre rattachement institutionnel, le titre de proposition et un bref résumé. Toute les propositions recevront un courriel de confirmation de réception. Au cas échéant, veuillez envoyer une demande de renseignements aux éditeurs. Pour des directives plus détaillées consulter s.v.p. les « Notes destinées aux contributeur(e)s » à http://www.mun.ca/mouseion/Submissions/. Toutes les propositions et correspondance concernant cette édition spéciale doivent être adressées aux éditeurs John Harris et Kathrin Koslicki :jpharris@ualberta.ca et kathrin.koslicki@ualberta.ca.
Objectifs de la RevueMouseion se présente comme un périodique canadien d’études classiques polyvalent, publiant des articles et comptes rendus en français et en anglais. Un fascicule par année est normalement dédié à des sujets archéologiques, incluant des rapports préliminaires de fouilles, des études de matériel et des études d’histoire de l’art antique. Les deux autres fascicules présentent des études dans tous les domaines d’intérêt pour les chercheurs, ce qui inclut à la fois les recherches traditionnelles ou novatrices en philologie, en histoire, en philosophie et en pédagogie ou relatives à l’influence des études classiques en dehors du monde universitaire; Mouseion publie également des travaux originaux rédigés ou traduits en latin ou en grec ancien.

2016-11-02T22:57:14+00:00 Categories: Call for papers|